Le canal de Cabestany

Publié le par Patrick Dombrowsky

Le canal de Cabestany

Encore une fois, merci à l'aide familiale!

Cabestany, pour moi, ce n'est pas n'importe où!... J'avais seulement 10 ans quand mes parents y ont acquis un terrain où, petit à petit, à force de courage, Papa y a construit notre maison. J'avais 17 ans quand j'en suis parti pour mes études à Paris. J'avais 42 ans quand elle fut vendue, car désormais trop grande et trop fatigante à faire vivre et à entretenir.

Autant vous dire que ce lieu représente une partie majeure de ma vie!

Je m'étais promis, quand les aventures de Jaume Ribera ont germé dans ma tête, qu'une d'entre elles l'entraînerait sur ces lieux. Par ce quatrième roman, c'est désormais chose faite: mon serment personnel est tenu.

C'est peut-être pour cela que l'enquête est différente. Elle ne cherche pas à résoudre un meurtre, comme les autres. Mais c'est en tant que médecin que Jaume va devoir y affronter une soudaine et meurtrière maladie inconnue. Qui l'amènera à bien d'autres développements, qui sollicitèrent aussi ses talents d'enquêteur...

Bien sûr, ce roman est parsemé de clins d'œil personnels, autour de ces lieux que j'ai tant connus et aimés...

Mais ça, c'est mon secret à moi...

Publié dans Mes enquêtes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article